Bastien Penalba

Gladys, votre assistant domotique à la JARVIS

Qui n’a jamais rêvé de rendre sa maison « intelligente » pour se faire réveiller avec une lumière douce, un café déjà prêt et une jolie voix bien robotique qui vous annonce la météo ? Et bien Gladys le fait !

Bon, je vous l’accorde ça ne fait peut-être pas vibrer tout le monde, mais moi oui ! J’ai commencé à m’intéresser à ce qu’il était possible de faire en domotique « faite-maison » grâce à Sébastien Warin et sa démo « Geek is in da house ». Je cherchais une solution simple, économique et flexible pour me permettre de me familiariser avec toute la partie hardware (raspberry pi 2, arduino et capteurs en tout genre) et je suis tombé sur le projet Gladys !

Le projet Gladys

Le projet open source, imaginé et développé par Pierre-Gilles Leymarie, est livré pré-installé sur une image Raspbian Jessie pour Raspberry Pi. L’idée est de se servir de son Raspberry comme serveur local qui va traiter tous les évènements des capteurs de la maison pour créer des scénarios, c’est un peu le poste de contrôle de la maison. La force de Gladys est sa flexibilité, chaque utilisateur gère ses capteurs et ses scénarios comme il le souhaite donc les possibilités sont infinies.

L’interface de Gladys

Comme je vous le disais, le raspberry fait office de serveur donc l’interface est disponible via n’importe quel appareil (mobile, tablette et desktop) connecté à votre réseau local mais est protégé par un mot de passe. L’interface tourne grâce à un mix de Node.js et Angular JS ce qui est idéal étant donné que Gladys est basé sur le concept d’évènements.

La page d’accueil vous rappelle votre agenda du jour, la météo, vos données de sommeil si vous êtes équipé d’un bracelet connecté et liste vos appareils connectés à Gladys, et vous donne accès à d’autres fonctionnalités grâce au menu.

Gladys home atomation screenshot
Capture d’écran de l’interface Gladys

Les fonctionnalités de Gladys

Maintenant que vous avez vu l’interface, on va rentrer dans le vif du sujet ! A mon sens toute la puissance de Gladys se concentre dans les scénarios et les scripts, c’est donc la partie sur laquelle je vais m’attarder !

Les scénarios

Comme le laisse penser le nom, il est possible de créer des scénarios lorsqu’un évènement est reçu. La première étape consiste à choisir le déclencheurs du scénario : cela peut être le réveil Gladys qui sonne, un mouvement qui est détecté etc… Nous avons la possibilité d’ajouter des conditions au déclenchement, mais c’est optionnel. Et nous arrivons à la dernière étape, et la plus intéressante, qui est le choix de l’action à effectuer ! Il est par exemple possible de lancer une musique (pile ce qu’il nous faut pour un réveil), de faire parler le raspberry grâce à du text-to-speech, de faire une requête HTTP et la killer feature… Lancer un script !

Les scripts

Gladys embarque un éditeur de code qui nous permet d’écrire des scripts, qui seront lancés par des scénarios. Nous avons accès dans ces scripts à tous les services inclus dans Gladys: le service de musique pour lancer un son, le service de text-to-speech, le service qui gère l’allumage des lumières et bien d’autres. Grâce aux scripts, les limites de Gladys sont désormais celles de votre imagination !

Exemples de scénarios chez moi

  • Lorsque mon réveil sonne le matin une musique se lance, mes lumières s’allument progressivement et Gladys me donne la météo du jour
  • Lorsqu’un mouvement est détecté dans mon studio après que je me sois couché, Gladys allume une des lampes avec une intensité faible, puis l’éteint au bout d’une minute trente. Très très pratique pour ne pas se cogner partout quand on va aux toilettes la nuit !

Le reste des fonctionnalités

J’ai mis l’accent sur les features qui sont pour moi le coeur de Gladys mais il en existe bien d’autres : la synchronisation Google Calendar pour faire apparaitre vos rappels sur la home, la gestion des pièces de la maison, la gestion de vos capteurs, l’intégration de PushBullet pour permettre à Gladys d’envoyer des notifications à votre téléphone et une API HTTP.

La communauté Gladys et le programme développeur

Ce qui a fini de me convaincre d’installer cette solution chez moi c’est la communauté que Pierre-Gilles à réussi à fédérer et l’ouverture du programme développeur.

Toutes les informations et actualités se trouvent sur le forum, il permet à tout le monde de poser des questions, de remonter des bugs ou encore de faire des suggestions. Mais la partie encore plus excitante de ce projet, c’est le programme développeur. En effet, tout le monde peut contribuer en créant des « modules », Gladys étant basé sur Sails.js il s’agit en fait de hooks Sails. Les modules peuvent afficher de nouveaux « blocs » sur la page d’accueil pour afficher des infos ou rajouter des actions dans les scénarios par exemple. Vous pouvez les télécharger et les ajouter à votre installation depuis le store de modules.

Conclusion

Gladys est une solution qui me convient parfaitement de part sa flexibilité et ses fonctionnalités, elle a été conçue de manière a ce que l’ajout de nouveau matériel (capteurs notamment) soit relativement simple. Chacun peut y trouver son compte sans pour autant débourser une fortune car moins d’une centaine d’euros de matériel suffit pour commencer à faire joujou. En plus d’un produit intéressant, la communauté est un véritable plus, elle reste toujours active pour proposer et apporter des améliorations pour le futur ou simplement trouver de l’aide. Il y aurait beaucoup plus de choses à dire sur cette solution mais le mieux c’est de s’y plonger directement pour découvrir tout ce qu’elle propose. La V3 est actuellement en préparation avec pas mal de nouveautés donc si vous souhaitez vous lancer dans la home-automation, je vous conseille vivement de le faire avec Gladys !

 

Gladys Project Website

 

En bonus

Une petite vidéo du réveil de Pierre-Gilles lui annonçant le nombre de jour restant avant la sortie de Star Wars : The Force Awakens

À propos de 
Développeur iOS @Linxo, passionné de nouvelles technologies et de domotique. Fils unique de Batman.

2 Commentaires

  1. installation domotique

    8 mai 2016 - 0 h 24 min
    Reply

    Les scénarios semblent vraiment pratiques, il y a de quoi se créer des réactions en chaîne vraiment intéressantes…

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *